Parmi les nombreux éléments permettant un meilleur référencement, la balise alt de vos images est l’une des plus importantes lorsqu’il s’agit du classement de vos visuels.

Nous allons voir ensemble, ce qu’est une balise alt, comment l’optimiser, et ce qu’elle peut vous apporter en termes de SEO.

Qu’est-ce qu’une balise alt pour vos images ?


La balise alt est un élément HTML utilisé pour décrire l’apparence, et la fonction d’une image présente sur une page.

Souvent appelée «texte alternatif», ou «attribut alt» d’une image, cette balise se révèle être une aide précieuse dans certaines situations.

Tout comme les balises title, les attributs alternatifs de vos images renseignent non seulement vos utilisateurs, mais aussi les moteurs de recherche.

Contrairement aux meta descriptions qui sont elles présentss pour renseigner uniquement l’utilisateur, les balises alt vont aussi s’avérer précieuses pour le SEO qui les prend en compte dans le classement des images Google.

Mais avant tout, voyons ensemble à quoi ressemble sous forme de code HTML, ou au travers d’un CMS tel que WordPress les balises alt.

Exemple de balise alt

Voici à quoi ressemble une balise alt sous forme de code HTML

<img src= »Nom de votre image‘ » alt= »Balise alt de l’image« >

Maintenant regardons ensemble à travers le CMS WordPress, comment sont gérés les attributs alt d’une image.

Balise alt sur wordpress

Vous voyez, rien de bien compliqué.

WordPress permet l’insertion de balise alternative de manière simple, mais peut aussi des fois faire certaines erreurs.

Lorsque vous ne renseignez pas de balise alt sur les images, WordPress met automatiquement le titre de votre image comme attribut alt, ce qui peut poser certains problèmes comme nous le verrons par la suite.

Maintenant que nous avons vu le physique d’une balise alt, voyons ensemble son utilité.

Pourquoi une balise alt est importante en SEO ?


En terme du de référencement naturel (SEO), votre balise alt peut faire une certaine différence.

Si vous intégrez dans cette balise certains mots-clés, vous pouvez espérer vous classer dans la catégorie images de Google.

Google ne pouvant pas décrire clairement le contenu d’une image, il se servira de votre balise alt pour classer ce contenu ce qui peut-être extrêmement intéressant.

Attention toutefois, à décrire réellement ce qu’est votre image. Si elle ne correspond pas à l’intention de recherche, votre classement pourrait être revu à la baisse.

Google a d’ailleurs mis en ligne un article sur les images, et incité les utilisateurs à utiliser un texte alternatif.

Ce qui indique que le moteur de recherche accorde une valeur relativement élevée au contenu que propntose vos balises alt, et utilise cette description pour déterminer l’objectif de votre visuel.

Mais il n’y a pas que les moteurs de recherche et le référencement naturel qui utilisent les attributs alternatifs des images.

Votre balise alt pourrait aussi se révéler très utile pour les utilisateurs.

Qleuel est son importance pour les utilisateurs ?


Parlons un peu des utilisateurs, et de l’utilité des textes alternatifs de vos images pour eux.

Dans certains cas, ces balises peuvent être d’une grande aide pour vos utilisateurs.

Avant tout, elles permettent une meilleure accessibilité pour les utilisateurs malvoyants ou utilisant des lecteurs d’écran.

Cela leur permettra d’avoir un descriptif vocal de l’image, pour une meilleure compréhension, ou immersion.

Il arrivera aussi que vos images ne puissent pas se charger sur votre site web, suite à un bug ou autre.

Dans ce cas, votre site web affichera à la place, la balise alt qui permettra aux utilisateurs de comprendre le contexte de votre visuel.

Le texte alternatif est-il obligatoire ?


En aucun cas l’utilisation de balise alt est obligatoire, mais fortement conseillée.

Comme nous l’avons vu plus haut, certains CMS afficheront le titre à la place de la balise alt ce qui pourrait être problématique pour votre classement.

Mais il y a bien certaines situations, ou une image ne peut-être réellement décrite.

Dans ce cas, n’hésitez pas à laisser votre balise alt vide.

Il vaut mieux ne rien écrire, que d’écrire une description qui ne correspondrait pas à l’image, et qui pourrait troubler le moteur de recherche, ainsi que vos utilisateurs.

Dans le cas par exemple d’un CTA (bouton d’appel à l’action, tel’ue ex : « acheter notre produit au meilleur prix ») je devrais mieux d’écrire l’action, plutôt que décrire l’image.

Pensez avant tout à l’amélioration de l’expérience utilisateur.

Comment optimiser les balises alt de vos images ?


Décrivez l’image avec précision

Il est important que vos descriptions soient précises.

Si l’image comporte beaucoup de détails, et permet d’écrire un texte entier, vous devez être précis et concis dans votre description.

N’oubliez pas que vos images peuvent avoir plusieurs utilités.

S’il s’agit d’un CTA, décrivez son action.

Dans le cas d’une image ajoutant du contenu à un texte, précisez quel est le contenu de cette image, et ce qu’il apporte à votre texte.

Ce que j’aime faire lorsque je cherche des attributs alt pour mes images, c’est me poser une simple question.

Comment je décrirai cette image à une personne qui ne peut la voir ?

Dès que vous avez la réponse à cette question, concentrez-vous sur les choses importantes, et vous aurez une balise alt de qualité.

Exemple de texte alternatif

Ne négligez pas les boutons ou CTA

Lors de certains de mes audits SEO, j’ai pu remaerqué que les boutons « inscription » ou « contact ontvez des balises alt vides.

Il faut pourtant que les utilisateurs et Google comprennent le but réel de cette image, même s’il s’agit d’un CTA.

Ajoutez simplement des attributs stel que « inscriptions », ou « contact + le nom de l’entreprise », pour décrire de manière claire l’utilité de ces images.

Ces informations permettront à Google de classer ces images par importance, et de comprendre leur utilisation.

N’oublions pas non pus, que les attributs alt sont utilisés dans le cas de personnes malvoyantes.

Sans descriptif précis du contenu d’une image pour elles, elles ne peuvent naviguer correctement sur votre site internet.

Inclure vos mots-clés

Comme nous l’avons vu plus haut, les balises alt de vos images sont utilisées par Google pour votre classement.

Il est important d’inclure les mots-clés principaux de votre texte dans votre balise alt, mais pas n’importe comment.

Partons du principe que votre image est en lien avec votre texte (ce qui est préférable).

Dans ce cas, utilisez le mot-clé de votre texte, mais gardez toujours à l’esprit que les balises alt de vos images sont utilisées pour décrire vos visuels.

Si vous mettez un mot-clé dans ces images, mais que vous ne les décrivez pas, rien n’empêchera votre classement pour ce mot-clé sur Google image, mais voyant que les utilisateurs ne cliquent pas sur votre image, il peut décider que vous êtes hors sujet, ce qui aura pour effet de vous faire descendre dans le classement, voir de ne plus y être indexé pour cette image.

N’oubliez pas que le comportement utilisateur joue un très grand rôle dans le référencement naturel.

Privilégiez vos utilisateurs et Google vous le rendra.

Conservez votre texte court

Actuellement les écrans tronquent le texte alternatif de l’image à environ 125 caractères.

Il est donc important de garder votre balise alt aux alentours d’une centaine de caractères.

Ce qui est en soi bien assez pour décrire une image.

Rares sont les visuels nécessitant plus de 100 mots pour être décrits.

Prenez par exemple « tarte aux pommes maison »

Ce texte est court, mais a-t-on besoin de plus pour décrire l’image d’une tarte aux pommes maison ?

Pensez à vos utilisateurs

Il est important de penser avant tout à vos utilisateurs dans les descriptions alternatives de vos images.

Dans le cas par exemple d’une personne malvoyante, équipée d’un lecteur d’écran.

Si votre texte invite à l’émotion, il serait bête d’utiliser une description alternative du type « photo de château »

Ce qui aurait pour incidence de casser l’immersion de vos lecteurs.

Utilisez plutôt « le château ténébreux de + nom du grand méchant »

Cela aura pour but de garder l’immersion intacte, et surtout de conserver les utilisateurs.

N’oubliez pas aussi qu’en cas de problème avec votre site internet, la balise alternative d’une image sera utilisée à la place de votre visuel.

Donc une balise alt attrayante vous sera toujours utile.

Quelles sont les choses à éviter dans la rédaction de votre balise alt ?


à ne pas faire dans vos balises alternative

Le bourrage de mots-clés

Comme nous l’avons vu plus haut, l’utilisation de votre mot-clé principal (ou de vos mots-clés longue traîne) dans votre balise alt peut-être un bon atout en termes de SEO.

Mais il est important d’utiliser ces mots-clés avec parcimonie.

Combien de fois j’ai pu constater une liste de mots-clés interminables séparée d’une virgule dans la balise alt d’une image …

Cette pratique n’est ni plus ni moins que du spam de mots-clés.

Privilégiez au contraire des mots-clés glissés dans vos descriptions, et des phrases qui ont du sens.

Dans le cas d’un bourrage de mots-clés, vous risquez tout simplement une désindexation de vos visuels dans la catégorie images de Google.

Les descriptions non pertinentes

N’oubliez pas que les balises alt de vos images sont là pour décrire votre visuel à Google et aux internautes.

Dans le cas d’une description ne correspondant pas à l’image, votre visuel ne recevra que peu de clics et sera donc très mal classé dans le moteur de recherche.

Si vous décrivez pertinemment vos images, les internautes seront plus enclins à cliquer sur vos visuels quand ils effectuetons une recherche précise.

Ce qui aura pour but de vous faire grimper dans le classement.

Utilisation du même texte que vos titres d’images

Une autre chose que j’ai pu constater plusieurs fois dans certains de mes audits SEO, l’utilisation du titre dans les balises alt des images.

Le titre d’une image est important, mais n’est pas réellement utilisé pour un descriptif précis de l’image.

Ce qui est le cas avec les balises alternatives.

Nous avons pu voir que l’utilisation d’une centaine le caractres permettait une description de vos visuels.

Créez des balises alternatives pour vos images uniques et descriptives pour vos visiteurs et le moteur de recherche.

Conclusion 


Pour conclure, qu’est-ce qu’une balise alt, et comment l’optimiser ?

La balise alt est un élément HTML permettant de décrire une image aux moteurs de recherche et aux utilisateurs.

Pour l’optimiser, n’oubliez pas d’inclure votre mot-clé, si bien sûr il correspond au descriptif de l’image.

Mettez-vous à la place de vos lecteurs, et essayez de créer des balises alt harmonieuses, et si possible courtes.

N’hésitez pas à lire des textes de vos concurrents, et de visualiser ce qu’ils ont inclus dans les balises alt de leurs images.

Cela pourra vous donner quelques idées quant à leur tournure.